accueil DGEC LE MOT DU DIRECTEUR GENERAL
LE MOT DU DIRECTEUR GENERAL

Chers collaborateurs, chers usagers, chers candidats,

C’est pour moi un honneur de vous accueillir sur le site web www.examensgabon.com de la Direction Générale des Examens et Concours (DGEC), plateforme qui nous sert d’interface avec vous mais que vous allez surtout utiliser afin de procéder à votre inscription en ligne aux examens nationaux de la présente session.

La nouvelle équipe que je dirige depuis ma prise de fonction le 30 octobre 2019 se joint à moi, pour souhaiter à tous les apprenants une très bonne année scolaire 2019-2020. Nous adressons, par anticipation un franc succès à tous ceux qui affronteront en fin d’année académique, les épreuves du Certificat d’Etudes Primaires (CEP), du Brevet d’Etudes du Premier Cycle (BEPC) et du Baccalauréat de l’enseignement général.

J’adresse, s’il en est encore besoin, toutes mes félicitations à l’endroit de tous les acteurs et partenaires du système éducatif gabonais pour les efforts et la qualité du travail fournis au cours de la précédente session. Les excellents résultats enregistrés en sont une parfaite illustration ; toute chose qui nous a valu les encouragements et les félicitations des plus hautes autorités de la République. Cela nous oblige à davantage de travail.

Pour cette session, les inscriptions en ligne aux trois examens organisés par la DGEC que sont le CEP, le BEPC et le Baccalauréat débuteront le 25 novembre 2019 et s’achèveront le 10 janvier 2020. Pour ce faire, une campagne de sensibilisation à l’inscription en ligne des candidats aura lieu du mardi 19 au samedi 23 novembre 2019 à l’endroit de tous ; une journée spéciale sera particulièrement accordée aux candidats libres de la province de l’Estuaire, le samedi 30 novembre 2019 de 8 heures à 12 heures dans ses locaux sis à Montagne Sainte, lieu-dit "Immeuble SATCON".

Dès lors, j’invite aussi bien les responsables d’établissement que les candidats libres à procéder dès à présent aux inscriptions en ligne.

Je recommande fortement à tous les responsables d’établissement de procéder à des inscriptions au kilomètre, c’est-à-dire de prendre en compte tous les élèves inscrits en classes d’examen dans leurs établissements respectifs sans restriction aucune.

A l’endroit des candidats libres, trop souvent victimes d’arnaques de la part de certains individus véreux et sans scrupule, il me plait de vous rappeler que cette inscription est libre, individuelle et gratuite. Il n’est donc pas nécessaire d’avoir recours à des intermédiaires ou d’être parrainé par un Prépa-BAC/BEPC pour que votre inscription soit validée par nos services compétents.

Toutefois, il est utile de rappeler à tous que l’inscription en ligne doit se faire en tenant compte des données figurant sur l’acte de naissance exclusivement. Il conviendra par exemple, de ne pas confondre la date de déclaration de naissance à celle de naissance.

Je tiens également au strict respect du chronogramme des activités tel qu’établi par la DGEC ;  c’est une de nos priorités. En effet, lors de la session écoulée, la date de fermeture du site aux inscriptions a été repoussée à deux reprises sur instructions de Monsieur le Ministre en charge de l’Education Nationale à cause de certains candidats retardataires. Cette situation, vous vous en doutez, a considérablement retardé la publication des registres des différents examens. Or, cette publication dans les délais prescrits favorise la mise en place de tout le processus d’organisation caractérisé par l’estimation juste des besoins humains, matériels et financiers. Nous devons, donc tous nous efforcer au respect des dates et ce, dans l’intérêt de tous.

A ce titre, les périodes et les dates à retenir sont arrêtées comme suit :

-          du 25 novembre 2019 au 10 janvier 2020 : Inscription en ligne ;

-          06 janvier 2020 : Début de dépôt des dossiers physiques pour leur validation ;

-          08 février 2020 : Edition des pré-registres ;

-          13 mars 2020 : Publication des registres définitifs.

Chers collaborateurs, chers usagers, chers candidats,

Cette session sera marquée par l’application d’une des recommandations fortes de la Task-Force de l’Education tenue du 23 août au 08 septembre 2018. Ces assises préconisent plus d’objectivité dans l’attribution de la note de l’épreuve orale du second groupe pour ce qui est du Baccalauréat. C’est ainsi qu'en application du décret N° 00066/PR/MERSRSTT du 11 juin 2019 portant modification des dipositions de l'article 44 du décret N° 450/PR/MENESTFPSCJS du 19 avril 2013 fixant les modalités de préparation, d'organisation et de délivrance du Baccalauréat, la note du second groupe au Baccalauréat sera obtenue en additionnant la note de l’écrit du premier groupe, à raison de 30% , à celle de l’oral du second groupe, à raison de 70%.

Par ailleurs, tous les candidats libres au Baccalauréat et au BEPC, comme lors de la dernière session , auront à présenter à l’oral de langue les mêmes textes. Tous ces textes seront disponibles dès le mois de décembre 2019 sur notre site et pourront ainsi être téléchargés par chaque candidat libre.

La réforme du CEP pourrait également entrer en vigueur dès cette session. Elle ambitionne notamment la réduction du nombre d’épreuves écrites à cet examen. Cette réforme, est conforme à l’esprit des dispositions du Décret n°0048/PR/MENESTFPRSCJ du 19 avril 2013 fixant les modalités de préparation, d’organisation et de délivrance du CEP dans son article 12 relatif aux épreuves pratiques, orales et écrites qui sont obligatoires. Cela ne concernerait que les épreuves qui ont des similitudes dans leurs contenus et qui évaluent très souvent les mêmes compétences pédagogiques. C’est le cas de l’épreuve de dictée non enseignée dans le cadre de l’Approche par Compétence de Base (APC) et dont les compétences sont également évaluées dans l’épreuve d’Etude de texte ;du calcul mental qui fait redondance avec le problème/mathématique et de l’épreuve de dessin/couture non enseignée par des spécialistes.

En ce qui concerne l’épreuve d’Education Physique et Sportive, enseignement à géométrie variable, les notes obtenues en contrôles continus seront prises en compte uniquement dans la note finale de la moyenne annuelle de l’élève.

Le nombre de matières écrites à cet examen passerait ainsi de six à trois et pourraient se dérouler en une seule journée.

La mise en œuvre de toutes ces réformes vise un seul objectif à savoir l’amélioration de l’organisation de nos examens, afin de les rendre davantage crédibles.

Enfin, la dimension sociale de ces évaluations certificatives, nous recommande à tous de conjuguer nos efforts afin de mener à bien cette délicate mission et ce, dans l’intérêt de nos enfants.

Je vous remercie.

 

                                                                                               

28 / 06 / 2012
View(1063) - Like (0) - Dislike