accueil DGEC LE MOT DU DIRECTEUR GENERAL
LE MOT DU DIRECTEUR GENERAL

Chers enseignants, chers parents, chers élèves et chers  partenaires de l’éducation,

 

Comme il est de tradition, je voudrais à l’orée de cette nouvelle année scolaire, formuler pour vous et vos familles respectives mes vœux de santé, de prospérité et de réussite dans toutes vos entreprises.

 

Conformément à la Décision n° 0094/MESRSTTENFC du 28 octobre 2021, fixant le calendrier des examens de l’année scolaire 2021-2022, les épreuves pratiques, écrites et orales des examens de

la session 2022 auront lieu aux dates échues.

 

Aussi, il vous est demandé de bien vouloir procéder aux préinscriptions en ligne des

candidats, dès l’ouverture de la plateforme www.examengabon.com , le 6 décembre 2021.

 

Cet espace offre ainsi à chaque candidat un accès personnalisé et sécurisé à son dossier.

Par ailleurs, nous attirons votre attention sur le respect scrupuleux des différentes échéances afin de faciliter la mise à jour des registres dans le temps imparti, et savons compter sur votre professionnalisme et votre bienveillance quant à la bonne tenue dudit processus.

En effet, tous les acteurs intervenant dans la chaîne de l’inscription sont interpellés, afin que ces opérations soient une réussite et que les différents registres soient publiés dès leur clôture, qui devrait intervenir le 18 mars 2022. Il s’agit :

  • des agents de la DGEC ;
  • des DAP ;
  • des Chefs de Service Provincial des Examens et Concours ;
  • des Chefs de Circonscription Scolaire ;
  • des Chefs d’établissement du secondaire (Principal, Proviseur…) ;
  • des Directeurs d’école du primaire.

 

C’est pourquoi, en m’appuyant sur les textes qui encadrent l’organisation des examens, il est toujours utile de rappeler les dispositions qui régissent la qualité de candidat aux examens nationaux :

  • les articles 5 et 6 du Décret n° 448/PR/MENESTFPRSCJS du 19 avril 2013, fixant les modalités de préparation, d’organisation et de délivrance du certificat d’études primaires, indiquent que l’examen du certificat d’études primaires est ouvert aux élèves des deux sexes régulièrement inscrits en classe de cinquième année dans une école publique, confessionnelle ou privée reconnue d’utilité publique. Les candidats officiels et ceux inscrits dans les établissements privés détenteurs d’une autorisation d’ouverture. Tous ces candidats doivent être âgés de seize au plus ;

 

  • les articles 2 et 3 du Décret n° 449/PR/MENESTFPRSCJS du 19 avril 2013, fixant les modalités de préparation, d’organisation et de délivrance du brevet d’études du premier cycle, précisent que cet examen est préparé dans les établissements secondaires publics, privés reconnus d’utilité publique ou privés détenteurs d’une autorisation d’ouverture. Tout élève inscrit en classe de troisième provenant d’un établissement public ou privé reconnu d’utilité publique doit être présenté par son établissement en qualité de candidat officiel, quelle que soit sa moyenne de classe. Les candidats issus des établissements détenteurs d’une autorisation d’ouverture et les autres sont des candidats non officiels ;
  • l’article 23 du Décret n° 450/PR/MENESTFPRSCJS du 19 avril 2013, fixant les modalités de préparation, d’organisation et de délivrance du Baccalauréat, dispose que l’inscription à l’examen du baccalauréat est réservée aux élèves régulièrement inscrits dans les établissements publics et privés reconnus d’utilité publique ou privés détenteurs d’une autorisation d’ouverture et aux candidats libres.

 

Le  site  ouvert,  les  Directeurs  d’école,  les  Principaux  et  les  Proviseurs  ont  l’obligation d’inscrire  uniquement  les  élèves  régulièrement  inscrits  dans  les  classes  citées  dans  les dispositions suscitées ; ce qui constitue une préinscription en ligne, condition sine qua non à la participation aux examens nationaux. L’élève qui ne sera pas préinscrit pendant le délai d’ouverture, ne devra donc pas prétendre à la qualité de candidat.

 

Contrairement aux candidats inscrits dans les établissements publics et reconnus d’utilité publique, les candidats libres procèdent eux-mêmes à leur préinscription en ligne. Aucune préinscription ne sera possible hors délai.

 

Les candidats et leurs parents sont invités à fournir les informations exactes dans les délais prescrits aux responsables d’établissement afin que les registres conçus soient fiables.

 

S’agissant des élèves inscrits en 5ème année, il est prévu la mise en place de deux registres distincts, l’un consignant leur admission en 6ème et l’autre le Certificat d’Etude Primaire (CEP) dans lequel seront exemptés les élèves déjà lauréats. Cette nouvelle disposition permettra ainsi d’éviter d’éventuelles erreurs préjudiciables aux candidats.

 

Comptant sur l’entière collaboration de chacun, nous souhaitons d’ores et déjà, force et courage à tous les futurs candidats de la session 2022 !

 

 

 

Joachim ONDJILA OGNELE

 

28 / 06 / 2012
View(42304) - Like (0) - Dislike